La crise du coronavirus continue de battre son plein. À ce titre, les mesures de protection deviennent de plus en plus indispensables pour les personnes infectées ou non. Parmi ces gestes barrières figure le port de masque. Désormais, il est possible de fabriquer son masque personnalisé chez soi avec des moyens et des matériels très simples.

Disposer du matériel nécessaire

La fabrication masque personnalisé passe d’abord par l’acquisition du matériel adéquat pour sa confection. Il vous faut alors disposer de :

  • Tissu 100 % en coton tissé. Il doit être de très bonne qualité pour faciliter la respiration.
  • Tissu non tissé en polyester ou en viscose pour servir de barrière intermédiaire entre les couches de tissu en coton.
  • Bandes élastiques pour servir d’accroches.
  • Fer à repasser pour harmoniser la confection du masque.
  • Machine à coudre pour assembler les matériaux.

Selon la quantité de masques à produire, il vous faut disposer d’une réserve importante de tissus, de fils et de bandes élastiques. Cette approche vous permet d’en concevoir plusieurs pour vous et pour toute la famille.

Respecter les différentes étapes de fabrication

Pour réussir la fabrication de votre masque, vous devez suivre les étapes suivantes :

  • Découpez les tissus en carrés de 20×20 cm de sorte à obtenir deux coupons en coton et un coupon en polyester pour un masque.
  • Superposez les trois tissus de sorte que ceux en coton se retrouvent aux extrémités du masque. Celui en polyester doit être intercalé entre les deux autres.
  • Réalisez ensuite une parfaite couture en respectant le rebord de 1 cm. Faites une couture fine pour que les tissus ne s’entremêlent pas.
  • Formez des plis de votre masque grâce à votre fer à repasser. Il vous suffit de procéder à des rabattements de rebords de l’extrémité vers le centre du masque. Ces plis doivent avoir une taille de 2,5 cm.

Une fois que ces étapes préalables sont effectuées, vous pouvez procéder à la seconde phase de la fabrication. Pour cela :

  • Retournez votre œuvre afin de positionner les bandes élastiques. Fixez la première bande de l’élastique sur la limite supérieure du premier pli et la seconde sur la limite inférieure du dernier pli. Respectez une distance de 2 mm au-dessus de chaque extrémité.
  • Rabattez le rebord des extrémités de sorte que le bout des tissus au niveau de chaque extrémité se rabatte sur les bouts des bandes élastiques.
  • Achevez votre masque par une dernière couture pour fixer définitivement les élastiques. Vous pouvez effectuer un dernier repassage pour affiner votre masque.

Il suffit désormais de répéter l’opération autant de fois que nécessaire afin de fabriquer un grand nombre de masques.

Finaliser le masque en le personnalisant

Pour apporter une touche finale à votre masque et le démarquer des autres, il faut le personnaliser. Une étiquette avec une petite inscription suffit pour vous distinguer. Vous pouvez coudre l’emblème horizontalement sur votre masque avec du fil tout autour. Choisissez de positionner l’étiquette à l’extrémité supérieure ou inférieure du masque. Vous pouvez aussi coudre votre étiquette verticalement en la plaçant à l’une des extrémités ou au centre de votre masque. Pour plus d’originalité, vous pouvez la fixer en anneau flottant sur un côté.

Votre masque est fin prêt. Vous pouvez fièrement le porter et sortir en toute sécurité. N’oubliez surtout pas d’adopter les autres gestes barrières pour continuer de freiner la propagation du Covid-19.

Un masque personnalisé pour votre entreprise

Qu’il s’agisse d’un masque jetable ou d’un masque en tissu, le particulier peut se le fabriquer ou bien l’acheter, en pharmacie ou en magasin de grande distribution. Côté pro, il est aussi possible de créer son masque personnalisé pour une entreprise. En effet, imaginez le logo de votre entreprise sur un masque devenant ainsi publicitaire, arboré sur le visage. Le masque de protection devient ainsi un masque personnalisé publicitaire.

Imaginez aussi un masque personnalisé en tissu avec motifs, couleurs et même logo d’une entreprise, d’un club de sport (football, basket, etc.), d’une fondation ou association. Le masque devient ainsi vecteur d’un message, plus ou moins publicitaire, et donc porter cet accessoire sanitaire est aussi un accessoire identitaire. Il est même envisageable que ce masque soit un accessoire de mode, chaque français voulant personnaliser son look.

Pour répondre à ces problématiques, il existe des entreprises spécialisés, pouvant proposer des masques à l’unité mais aussi en grande quantité, avec des prix dégressifs. Nous recommandons Objetrama, spécialiste de l’objet publicitaire depuis de nombreuses années, entreprise très concernée par l’écologie, et le respect des citoyens. Une source fiable à long termes comme à court terme avec cette crise du Coronavirus qui nous plombe le moral à l’heure actuelle.

2 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 5 (2 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...