Si la calvitie fait partie des plus grands complexes qu’un homme ou une femme pourrait avoir, il existe aujourd’hui différentes solutions pour y palier !

En effet, de plus en plus de gens optent par exemple pour la greffe capillaire qui leur restaure la crinière de leur 20 ans, mais à quel prix ? Que savez-vous exactement des différentes techniques que l’on utilise pour vous greffer des cheveux et surtout, quels sont les risques que comporte cette greffe ?

Quelles sont les techniques utilisées pour implanter des cheveux ?

Si vous vous décidez d’opter pour la pose d’implants capillaires, il est en principe du devoir de votre médecin de vous expliquer en détails les techniques utilisées. Aujourd’hui, les médecins préconisent deux techniques distinctes :

  • La FUT : follicular unit transplant.
  • La FUE : follicular unit extract.

Pour bien comprendre ces deux procédés, il est important de bien s’attarder sur chaque technique.

Le FUT ou « implantation capillaire » est la première à avoir vu le jour. Elle consiste en un prélèvement qui s’effectue au niveau de la nuque qu’on incise d’une petite incision. Sont ensuite prélevés les « greffons capillaires » sous forme de bandelette. Ces greffons sont ensuite réimplantés sur votre tête. Etant donné qu’il s’agit de la première technique utilisée (dans les années 80), cette dernière a tendance à laisser une cicatrice un peu disgracieuse sur la nuque, en plus d’offrir un fini pas super naturel.

La deuxième technique, la FUE, ou la « greffe capillaire » s’appuie quant à elle sur un procédé bien plus scientifique, puisqu’il s’agit d’une incision microscopique et totalement invisible, dont le but est de prélever des follicules pileux pour en extraire des cellules souches. C’est grâce à la présence de ces cellules qu’il est possible d’obtenir un résultat naturel et de qualité bien supérieure.

Quels sont les dangers d’une greffe capillaire ?

La greffe capillaire se fait par une intervention chirurgicale tout ce qu’il y a de plus sérieux. Comme il n’y a ni petite chirurgie, ni petite anesthésie, l’opération de greffe capillaire vous expose à des risques réels qui sont les risques qu’on encoure au cours de toute chirurgie.

Ainsi, il est important de très bien choisir le médecin qui vous la fera, de vous assurer que ce dernier suit des règles d’asepsie très rigoureuses.

Ne vous méprenez pas ! Si la chirurgie d’implants capillaire peut vous paraître banale, elle vous expose à de sérieux risques d’infection si cette dernière est mal éconduite, d’autant plus qu’il s’agit d’une chirurgie sur le cuir chevelu, qui expose donc à un plus grand risque de méningite.

Nos articles sur votre beauté

0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 (0 votes, average: 0,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...